SE CREER UN COMPTE
 
SE CONNECTER
SE DECONNECTER
 
MON COMPTE
 Bonjour
jeudi, 18-juillet-2019


 
 
 

CHALLENGE FACEBOOK
Aidez Lesitedesassociations

à atteindre les 60000 Like sur FB


Mettre un... J'aime
sur la page officiel de notre site 
Et partager la page Facebook
cliquez sur Partager
Votre publicité ici, contactez-nous ?

 

Une association peut organiser un vide-greniers, une braderie ou une foire à la brocante.
Mais les participants doivent répondre à certaines conditions et l'association doit accomplir des démarches de déclaration.

 

Participants autorisés

- Particuliers ne vendant et n'échangeant que des objets personnels usagés,

- Associations ne vendant que des objets personnels usagés donnés par des particuliers,

- Professionnels du commerce ou de la fabrication régulièrement déclarés.

 

Formalités préalables

Déclaration

L'association doit avertir le maire de la commune concernée de son intention d'organiser une vente au déballage au plus tard 15 jours avant la date prévue.

Cette formalité se fait via le formulaire cerfa n°13939*01 (Permet de déclarer une vente au déballage au maire de la commune où celle-ci a lieu, quelle que soit la surface occupée, dans un délai de 15 jours avant la date prévue. La vente au déballage peut concerner : Les vide-greniers, brocantes ou braderies, les ventes de produits alimentaires en cas de tensions sur le marché, notamment les primeurs dont la vente au déballage peut être expressément autorisée par arrêté en dérogation au code du commerce. La déclaration doit être accompagnée d'une copie de la pièce d'identité du déclarant, organisateur de la vente ou du déstockage (commerçant, producteur agricole, maraîcher...).


Ce formulaire doit être :

- déposé en mairie contre récépissé,

- ou adressé au maire par courrier recommandé avec demande d'avis de réception.

La déclaration doit être accompagnée de la photocopie de la pièce d'identité du dirigeant déclarant.

Demande d'occupation du domaine public


Si la manifestation implique la création temporaire de difficultés de circulation, l'association doit faire des démarches pour pouvoir occuper temporairement le domaine public.

Sanctions


Le non-respect de ces formalités est puni d'une amende de 15 000 €.

A noter
:
l'association peut en plus être condamnée pour concurrence déloyale.

 

Tenue du registre

L'association doit tenir un registre (modèle obligatoire pour les braderies, vides-greniers et foires-à-tout. Le registre doit être conçu de manière que les feuilles soient inamovibles) permettant l'identification des personnes qui ont vendu ou apporté des objets dans le cadre de sa manifestation.

Contenu

Doivent figurer au registre les nom, prénoms, qualité et domicile de chaque participant, ainsi que la nature, le numéro et la date de délivrance de la pièce d'identité produite avec indication de l'autorité qui l'a établie.

Lorsque le participant est présent pour le compte d'une entreprise ou d'une association, la dénomination et le siège de celle-ci doivent être mentionnés sur le registre.

Lorsque le participant n'est pas un professionnel, le registre contient son attestation sur l'honneur de non-participation à 2 autres manifestations de même nature au cours de l'année civile.

Exemple d'une attestation sur l'honneur


 Vente au déballage

 organisée par Nom et adresse de l'association ou du collectif

 A lieu , le date

 Attestation sur l'honneur

 Je soussigné(e) Prénom, Nom né(e) le date de naissance à lieu de naissance et domicilié(e) adresse complète, participant  non professionnel à la vente au déballage désignée ci-dessus, déclare sur l'honneur :

 - n'avoir participé dans l'année à aucune autre vente de même nature,

 - ou avoir participé à une seule autre vente dans l'année de même nature à lieu le date.

 Je déclare également sur l'honneur que les marchandises proposées à la vente sont des objets personnels et usagés.

 Fait à lieu, le date.

 signature


Relations avec les autorités

Le registre doit être numéroté et paraphé par les services de police ou par le maire de la commune du lieu de la manifestation.

Pendant la durée de la manifestation, il est tenu à la disposition des agents de l'État en charge des douanes ou de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

A la fin de la manifestation et au plus tard dans les 8 jours, le registre est déposé à la préfecture ou à la sous-préfecture du lieu de la manifestation.

Sanctions

Le fait de na pas tenir le registre, même par négligence, ou de refuser de le présenter aux autorités administratives, est un délit passible de 6 ans de prison et de 30 000 € d'amende pour le dirigeant de l'association.

 

Incidences fiscales

L'association doit prévenir son service des impôts de référence (celui de son siège social) qu'elle organise un vide-grenier, une braderie ou une brocante, au moins 3 jours avant la manifestation.

Elle doit lui transmettre le montant des recettes et dépenses réalisées, dans les 30 jours qui suivent la fin de la manifestation.

Mais les recettes peuvent être exonérées d'impôts commerciaux :

- si la gestion de l'association est désintéressée,

- et si l'activité est exceptionnelle et marginale par rapport aux autres activités de l'association.

Franchise des 6 premières manifestations de bienfaisance

L'exonération est de droit si l'association mène des actions d'intérêt général et n'a pas organisé dans la même année civile plus de 5 événements ayant dégagé des recettes exceptionnelles (spectacles, conférences, expositions, kermesses et autres fêtes, etc.).

Franchise relative à la non-lucrativité de l'activité

L'exonération est également possible si la braderie, le vide-grenier ou la foire-à-tout sont qualifiables d'activité non lucrative.

Franchise relative au seuil 60 000 € de recettes lucratives

L'exonération de fait est encore possible, même si l'activité est analysée comme lucrative, si les conditions cumulatives suivantes sont remplies :

- l'ensemble des recettes lucratives de l'association est inférieur à 60 000 € sur l'année civile,

- les recettes lucratives occupent une place marginale dans le budget de l'association.

 

Durée et fréquence

La fréquence de ces événements n'est pas limitée.

Toutefois, leur durée cumulée dans un même local ou sur un même emplacement ne peut pas excéder 2 mois par année civile.

 

Références :

Code de commerce : articles L310-2 à L310-7 (Vente au déballage)

Code pénal : article 321-7 (Absence de tenue du registre : sanctions pénales)

Code général des impôts : article 261 : Voir le 7 (organismes d'utilité générale) 1°c

Code de commerce : articles R310-8 à R310-9 (Déclaration préalable, délais, etc.)

Code pénal : article R321-9 à R321-12 (Dispositions concernant les manifestations publiques en vue de la vente ou de l'échange de certains objets mobiliers)

Arrêté du 21 juillet 1992 fixant les modèles de registres sur la vente ou l'échange d'objets mobiliers

Les ventes au déballage (Ministère en charge de l'économie)

 

Source rédactionnel : www.herault.gouv.fr

Source : www.lesitedesassociations.fr / www.lesitedesassociations.com

Les droits de reproduction sont réservés et strictement limités. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaire est interdite.

 

 

lesitedesassociations.fr

Annuaire de recherche et de présentation détaillée des associations françaises.
Les dirigeants peuvent faire connaître leurs associations par une fiche consultable gratuitement, ainsi que leurs activités, évènements.
De plus, ils peuvent créer des communautés, des blogs, forums, passer des annonces, etc.


Suivez-nous sur  facebook lesitedesassociations.fr twitter lesitedesassociations.fr youtube lesitedesassociations.fr

Nous contacter :  téléphone lesitedesassociations.fr 00 00 00 00 00 Adresse lesitedesassociations.fr 44 rue Maurice Clavel, 34540 Balaruc-les-bains email lesitedesassociations.fr Nous contacter par mail

Abonnez-vous à la Newsletter 


Copyright © 2017-2019 RELAIS ENTREPRENDRE - LE SITE DES ASSOCIATIONS - Tous droits réservés
 Explication du site